apprendre à créer

Le projet de recherche « Apprendre à créer : construction du patrimoine pédagogique de l’école du Théâtre aux Mains Nues » (octobre 2022 – novembre 2023) est dirigé par Laurette Burgholzer et Pierre Blaise, directeur artistique et pédagogique du Théâtre aux Mains Nues. Réalisé en partenariat avec le département Figurentheater de l’École supérieure de musique et d’art dramatique de Stuttgart, le projet est soutenu par la DGCA / DRAC Île-de-France.

Présentation

Le projet de recherche vise à étudier les formations de marionnettistes au Théâtre aux Mains Nues en vue de la publication d’un livre qui inscrira les pratiques de transmission dans le patrimoine immatériel des arts de la marionnette. Il s’agit d’un projet en trois temps, qui débutera par une période d’observation, de notation et d’entretiens, suivie d’un laboratoire favorisant le dialogue entre pratique et théorisation, et qui sera finalisé par la synthèse des approches diverses ainsi que des langages communs sous forme d’un livre où l’écrit et le dessin seront porteurs de sens.

Objets de recherche

Les formations constituent un objet de recherche particulier : éphémères par leur caractère oral et corporel, elles sont durables par leur élaboration, répétition et diffusion au long de parcours d’artistes-pédagogues. Pourquoi mener une recherche sur ces pratiques de transmission ? Premièrement, à cause de leur caractère hybride, proposant une formation particulièrement adaptée à l’actuel décloisonnement des domaines artistiques. La formation continue au Théâtre aux Mains Nues est un lieu de rencontre de disciplines artistiques variées, dont chacune apporte ses méthodes et ses conceptions de la création, résultats de parcours artistiques hétérogènes, au croisement du théâtre d’acteur, des arts plastiques et graphiques, du mime, du conte etc. Deuxièmement, en raison de l’invisibilité de ce patrimoine qui reste habituellement dans l’ombre. La partie publique, les produits spectaculaires, ne représentent que la partie apparente d’un iceberg, car la formation, ayant lieu à huis clos, ne permet que très rarement des regards extérieurs. Troisièmement, afin de laisser des traces – visibles, lisibles, restituées à un public large de manière organisée – de pratiques transitoires qui font souvent l’objet d’oubli.

Questionnements

Les questionnements du projet concernent à la fois les méthodes de transmission et les terminologies développées par les artistes-formateurs. Quelles approches sont mises en place afin d’initier les élèves à la création ? Quelles sont les spécificités des termes techniques et du langage imagé employés dans la transmission ? Comment adresse-t-on les élèves et les objets, matières ou marionnettes ? Peut-on alimenter ou faire naître les créativités par la connaissance du patrimoine ? Par l’improvisation ? Par la sensibilisation du corps en état d’écoute, en contact avec des matériaux ? Comment peut-on retracer les voyages des pratiques de transmission d’un lieu à l’autre, d’un pays à l’autre ? Entre artistes-pédagogues des arts de la marionnette, comment entrer en résonance à niveau local, national ou international ?

Objectifs

Les résultats du projet de recherche se situeront à deux niveaux : D’une part, la troisième édition du Laboratoire international des enseignements dans le théâtre de marionnettistes (LIEM) sera réalisée, axée sur la transmission au Théâtre aux Mains Nues afin de faire émerger de nouvelles connaissances sur le développement de techniques, aux croisements des arts, destinées aux futurs marionnettistes. D’autre part, le projet vise à créer un livre s’adressant aux artistes, élèves, chercheurs, étudiants et amateurs des arts de la marionnette, sur les pratiques de transmission du Théâtre aux Mains Nues.    

LIEM 2023

Dans le cadre du projet « Apprendre à créer » la troisième édition du « Laboratoire international des enseignements dans le théâtre de marionnettistes » (LIEM) aura lieu du 22 au 24 mars 2023 au Théâtre aux Mains Nues.

Le « Laboratoire international des enseignements dans le théâtre de marionnettistes » est un cycle d’ateliers-types et de conférences, offrant à des artistes, pédagogues et chercheurs des arts vivants internationaux un espace d’expérimentation et de dialogue autour de leurs pratiques d’entraînement et d’enseignement.

Intervenant·e·s :

  • Gilbert Epron (marionnettiste, comédien, scénographe, metteur en scène)
  • Cécile Givernet (actrice marionnettiste et metteure en scène)
  • Nicolas Gousseff (marionnettiste, comédien, metteur en scène)
  • Vincent Munsch (marionnettiste, metteur en scène, créateur sonore)
  • Stephanie Rinke (marionnettiste, professeure en Figurentheater à l’École supérieure de musique et d’art dramatique de Stuttgart)
  • Damien Schoëvaërt-Brossault (chercheur en biologie, créateur de théâtre pop-up, illustrateur)

Informations sur le LIEM 2023 et réservation ici.

Documentation des deux premières éditions du LIEM (2018 et 2022) ici.