arts plastiques

L’image naît de la rencontre de lignes et de tissages, de la « voix de soi-même » et de la « voix du monde » (Charles Dullin). Laurette Burgholzer explore le dessin à travers des corps et objets trouvés imaginaires, qui se manifestent sans croquis préalable, sans crier garde. Elle a exposé ses travaux graphiques et en volume, entre autres à la galerie Ménil’8 lors des journées portes ouvertes des Artistes de Ménilmontant à Paris (29 septembre – 2 octobre 2017), au Théâtre aux Mains Nues à Paris (8 octobre – 2 novembre 2018) et au Théâtre sans Toit à Gonesse (4 – 14 décembre 2018).

Zigotographie

Miniature

Plume

Crayon

Collage

Têtes perdues

Exposition au Théâtre aux Mains Nues (2018)